Microbiote : Quels liens avec le système immunitaire ?

Microbiote : Quels liens avec le système immunitaire ?

Des micro-bactéries vertes sur fond noir

Le microbiote regroupe les micro-organismes qui peuplent un microbiome. L’étude de ces particules suscite actuellement l’intérêt de nombreux scientifiques. En effet, ils sont plusieurs à penser que le microbiote est un moyen efficace pour accéder au bien-être. Retrouvez les détails sur ce sujet dans cet article.

 

Qu’est-ce que le microbiote ?

Ce terme désigne le groupement des micro-organismes se trouvant dans l’organisme humain. Ces micro-organismes rassemblent les bactéries, les virus, les levures, les champignons…

 

Le microbiote intestinal est le plus connu et le plus abordé. Mais, il existe d’autres variétés comme le microbiote vaginal, cutané, pulmonaire, etc.

 

L'aubiose et dysbiose du microbiote

Les mots aubiose et dysbiose se réfèrent à l’état du microbiote.

 

Quand le microbiote est en équilibre, c’est-à-dire dans des conditions normales, on parle d’eubiose. Dans le cas contraire, on est en présence de dysbiose.

 

Prenons l’exemple d’un microbiote intestinal. Le déséquilibre peut engendrer des effets néfastes sur la santé se manifestant le plus souvent par une fatigue, des troubles de la digestion, un déficit immunitaire.

 

D’après les recherches, il est possible d’équilibrer le microbiote. En effet, la prise d’antibiotiques et la diversification alimentaire permettent de remédier à une dysbiose.

 



 

Le système immunitaire

Le système immunitaire rassemble les mécanismes de défenses de l’organisme. Il protège l’organisme face aux éléments externes grâce à la production d’anticorps.

 

La réponse immunitaire à son tour est la réaction du système immunitaire face à des éléments pathogènes. Ce système assure la défense de notre organisme. Il existe deux types :

 

La réponse innée ou non spécifique

 

Pour assurer la protection de l’organisme, l’immunité s’appuie sur les différents acteurs suivants :

 

  • Les barrières physiques telles que la peau et les muqueuses ;
  • L’inflammation ;
  • Les cellules de l’immunité innée (globules blancs). Ces cellules produisent la phagocytose, les éléments qui détruisent les corps étrangers de manière non spécifique.
  • Le complément : groupe de protéines qui joue un rôle dans l’immunité.

 

La réponse acquise ou spécifique

 

Cette réponse provoque l’intervention des cellules spécialisées appelées lymphocytes qui sont classées en deux groupes :

 

Les lymphocytes B sont des producteurs d’anticorps spécifiques contre un agent infectieux. Ces anticorps se fixent sur les protéines étrangères et s’attaquent aux agents pathogènes.

 

Les lymphocytes T sont des cellules particulières qui détruisent directement les particules étrangères.

Quelle relation existe-t-il entre le microbiote et l’immunité ?

 

Le microbiote est un élément spécifique présent dans l’immunité. Ce dernier permet à l’organisme de distinguer les espèces ennemies (pathogènes) et amies (commensales). Au moment d’une infection bactérienne, il se met en action et produit des substances bactéricides. En d’autres termes, le microbiote assure à la défense immunitaire un fonctionnement optimal.

 

Notez que la prise des compléments alimentaires est essentielle pour le système immunitaire. Pensez à souscrire à une mutuelle santé afin que vos frais relatifs à l’achat de compléments alimentaires vous soient remboursés. Faites le bon choix de mutuelle en utilisant le comparateur d’assurance Santors.